5 étapes pour une vitrification parquet simple et réussie

La vitrification d’un parquet peut s’avérer devenir une galère si vous n’avez pas la bonne méthode ou les bons produits. Chez Le Terrier Blanc, nous avons demandé aux professionnels de vous donner les bons conseils pour que la vitrification d’un parquet soit simple et avec une tenue longue durée ! Pour cela, 5 étapes simples appliquées par les professionnels et artisans peintres. Sachez au préalable qu’un vitrificateur est un liquide transparent qui va former un film protecteur au séchage, résistant aux rayures, chocs et à l’usure du temps.

Etape 1 : Quel vitrificateur choisir pour la vitrification d’un parquet

Que ce soit pour la vitrification d’un parquet neuf ou ancien, il existe des centaines de vitrificateurs disponibles sur le marché. Comment choisir le bon vitrificateur, ci-dessous un guide pratique : 

Quel type de vitrificateur ?

Bi-composant Monocomposant
Phase solvant

Réservé aux professionnels : Très fort passage

Usage : Musée, centre commercial, terrain de sport...

Technologie ancienne génération, très forte odeur et souvent des émanations toxiques.

Usage : Lieux publics ou professionnels que l'on peut aérer facilement durant les vacances ou durant les jours de fermeture par exemple.

Phase aqueuse Idéal pour une utilisation à domicile.
Sans odeur ni émanations toxiques, simple à appliquer et résistance longue durée (si qualité professionnelle)

 

 Pour la vitrification d’un parquet dans votre logement, nos professionnels vous conseillent fortement de choisir vitrificateur de qualité professionnelle mono-composant (c’est-à-dire un seul bidon sans besoin de diluer ou mélanger avec un deuxième produit) en phase aqueuse. Mono-composant ou bi-composant. Tous nos vitrificateurs 1919 BY MAULER répondent à ces critères. 

Quelle finition pour la vitrification de vos parquets ? 

Ici il est question de choisir le niveau de brillance du vitrificateur et pour cela plusieurs choix existent :

  • Aspect naturel ultra mat
  • Aspect cire
  • Brillant/miroir

Nous avons choisi de vous proposer deux finitions différentes : l’aspect cire avec le Bouffée d’Air et l’aspect naturel ultra mat avec « Le Nude » qui est le vitrificateur le plus mat du marché. Les vitrificateurs avec une finition brillante sont de moins en moins à la mode et tendent à disparaitre dans nos foyers.

Etape 2 : Préparer la vitrification parquet

  1. Nettoyage : si le parquet est recouvert d’huile, de colle ou de cire, il faudra ôter ces couches au mieux avant de poncer. Pour de l’huile ou de la colle, utilisez un décapant et pour de la cire un décireur.
  2. Poncez pour revenir au bois brut. Après avoir poncé, vérifiez que votre bois est bien poreux avec le test de la goutte d’eau. Si la goutte d’eau pénètre immédiatement dans le bois, c’est qu’il est prêt.
  3. Conseil d’ébéniste (facultatif) : rebouchez les trous et fentes avec notre bouche-trou et protégez votre bois contre les insectes, champignons et parasites du bois avec notre traitement.

Etape 3 : Application de la sous-couche

Pour allonger la durée de vie, la résistance et l’accroche du vitrificateur, les professionnels vous conseillent fortement d’appliquer une sous-couche.

Vitrifier et vernir - Le Terrier Blanc

Etape 4 : application du vitrificateur

Après séchage de la sous-couche, c’est parti pour l’application du vitrificateur !

Pour le choix des outils, nos professionnels vous recommandent un pinceau large (spalter) en poils synthétiques ou un rouleau microfibre 12mm.

Etape 5 : réussir la remise en service du parquet

Respectez bien les temps de séchage indiqués sur les pots et ne sollicitez pas vos sols pendant une semaine (soulevez les chaises plutôt que de les glissez, ne marchez pas en talons dessus…).