Je soutiens l'innovation et l'emploi en France

Rénovation d'un parquet : un choix déco central

Le parquet est un revêtement de sol élégant qui ne cesse d’inspirer les tendances décoration actuelles, pour le protéger on recommande le plus souvent l'utilisation d'un vitrificateur pour parquet. Il faut dire qu’avec son style intemporel et authentique, le parquet illumine la pièce et lui donne du cachet. Il arrive parfois qu’il soit usé ou qu’il ne corresponde plus vraiment à ce que vous auriez aimé pour décorer votre intérieur. C’est maintenant qu’il va falloir faire jouer votre imagination ! Un parquet rénové peut considérablement changer l’aspect d’une pièce. D’un style ancien et désuet, il est capable de moderniser l’ambiance, et même de lui donner une âme supplémentaire. Un beau parquet sera d’ailleurs la signature d’un intérieur cosy et chic. 

Vous rêveriez de redonner ses lettres de noblesse à votre parquet ? Vous êtes en pleine rénovation ou vous réfléchissez à un futur projet pour votre appartement ou votre maison ? Plongez avec nous dans ce guide dédié à la rénovation du parquet. Que vous soyez débutant ou bricoleur, apprenez à créer une toute nouvelle ambiance déco sans perdre la noble aura de votre précieux parquet.

Étape par étape, nous allons vous guider dans vos choix et dans vos gestes.

Rénover un parquet n’aura jamais été aussi facile ! Astuces et guide d’achat pour vos produits à la clé.

Rénovation d'un parquet en bois produit 1919 by mauler le terrier blanc

Le lexique du débutant pour rénover son parquet en bois

Vous débutez sur le sujet ? Vous n’avez jamais entrepris de tels travaux ?

Vous avez peur d’être perdu dans un jargon complexe qui vous est inconnu et les termes « égrener » ou « cérusé » ne vous disent rien ?

Rassurez-vous, il faut bien débuter par quelque chose ! Prenez quelques secondes pour lire ce qui va suivre, c’est un mini cours de rattrapage pour cerner le sujet en quelques secondes. Ainsi, vous pourrez continuer votre lecture en toute tranquillité.

  • Égrener, de quoi s’agit-il ? L’égrenage permet de se débarrasser du relief (des petites fibres de bois à la surface) pour venir faciliter la tenue d’un produit. Cela permet d’avoir une meilleure accroche et de travailler le bois délicatement avec un grain fin dans le but de ne pas le rayer. Les micro-rayures permettent une meilleure accroche du produit de finition.
  • Poncer : le travail de ponçage d’un parquet permet de retirer la finition pour revenir au bois brut.
  • Parquet cérusé : l’effet cérusé donne au parquet une finition à l’aspect vieilli et une patine blanche.
  • Vitrifier : que cosa é ? La vitrification consiste à appliquer un produit de protection sur le parquet qui s’appelle vitrificateur.
  • Pot life : terme utilisé pour les produits bi-composants. C’est-à-dire des produits qu’il faut mélanger entre eux avant de les appliquer. Indique la durée de vie en heure du mélange, passé ce délai, le mélange commence à durcir et ne peut plus être appliqué.
Rénovation parquet lexique bois le terrier blanc

Connaître la finition de son parquet : la base pour rénover !

Avant de vous lancer corps et âme dans la rénovation de votre parquet, il est indispensable d’avoir quelques informations sur votre sol.

S’agit-il d’un parquet vitrifié, d’un parquet huilé, d’un parquet ciré, d’un parquet peint ou tout simplement d’un parquet brut sans protection ?

En fonction de la réponse à cette question, vous pourrez aller directement dans la partie concernée dans cet article. Attention, nous traitons bien ici des parquets en bois (bois massif) et non d’un éventuel parquet flottant lame ou d’un parquet stratifié.

Rénover un parquet vitrifié : mode d’emploi

Joints écartés entre les lames, bois légèrement foncé sur certaines zones à cause de l’humidité, lamelles qui commencent à se décoller ? Si vous remarquez que votre parquet a cet aspect, c’est sûrement qu’il a subi les outrages du temps. Vous pensez sans doute naturellement que pour le rénover il va falloir poncer. Toutefois, faites attention et n’allez pas trop vite en déduire que cette étape est indispensable.

Chez Le Terrier Blanc, nous avons des produits innovants pour éviter d’avoir à poncer un parquet abîmé ou en mauvais état.

Tout d’abord, vérifions si votre parquet a réellement besoin d’être poncé ou non ! Un bon indicateur pour savoir si cette étape sera indispensable est d’observer si votre vitrificateur s’écaille ou cloque.

  • Si tel est le cas, il faudra effectivement poncer votre parquet pour éliminer l’ancien vernis usé.
  • En revanche, si votre parquet est simplement usé et que vous constatez une différence de brillance à certains endroits, bonne nouvelle, il est alors possible de rénover votre parquet sans poncer !

SCENARIO 1 : Mon parquet est simplement usé : comment le rénover ?

Lorsque l’on souhaite rénover un parquet vitrifié, il est tout simplement possible de le vitrifier de nouveau pour apporter une protection à long terme. Cette vitrification sera alors incolore, mais protégera votre sol et lui donnera une résistance supplémentaire pour les années à venir.

Comme nous l’avons vu, cette option est envisageable :

  • Si votre parquet est vieux ou récent et il ne s’écaille pas et ne forme pas de cloques
  • Si la finition adhère encore bien mais qu’il montre des traces d’usure
  • Si sa brillance n’est plus homogène. Dans ce cas, votre parquet a simplement besoin d’être entretenu. Il suffira de lui redonner un coup d’éclat pour obtenir plus d’harmonie dans la pièce.

Voici les différentes étapes à respecter :

1. Nettoyer son parquet

Avant d’entreprendre la vitrification, ne faites surtout pas l’impasse sur le nettoyage de votre parquet. Pour cela, utilisez un produit nettoyant comme le nettoyant Le Costaud 1919 By Mauler.

Ce dégraissant de qualité professionnelle est spécialement conçu pour désincruster votre sol en profondeur. Il permet d’obtenir une meilleure adhérence des produits ensuite appliqués. Pour connaître le nombre de litres à appliquer selon la surface de la zone à nettoyer, vous pouvez utiliser les simulateurs en ligne Le Terrier Blanc directement proposés sur la fiche produit des produits de finition.

2. Égrener

Pour égrener votre sol, vous aurez besoin d’une cale à poncer et d’un papier ponce grain 120 ou 150. L’égrenage forme des sortes de micro rayures sur le parquet qui viennent ensuite faciliter l’accroche du vitrificateur lorsqu’il est appliqué.

3. Dépoussiérer à l’aspirateur

Passez ensuite un coup d’aspirateur afin de retirer les poussières et d’obtenir une surface nette et propre.

4. Vitrifier le parquet

Pour terminer, vous allez pouvoir appliquer deux couches de Vitrificateur Bi-composant « Le Suprême » 1919 by Mauler.

Ce vitrificateur innovant est le premier vitrificateur parquet bois bi-composant formulé sans isocyanate. Il offre à ce jour la seule solution possible pour un particulier de rénover son parquet vitrifié sans avoir à poncer !

Pour rappel, l’isocyanate est une substance dangereuse utilisée dans les durcisseurs. Du fait de son caractère irritant pour les muqueuses et les voies respiratoires, elle est à ce jour réservée à l’usage professionnel des artisans et strictement interdite à l’usage pour les particuliers. Grâce à la formulation unique du vitrificateur Bi-composant Le Suprême 1919 By Mauler, vous aurez donc le loisir de vitrifier votre parquet avec un produit de qualité professionnelle, et ce, sans aucun danger pour votre santé.

SCEANRIO 2 : Mon parquet est vraiment abîmé :

Intéressons-nous maintenant aux parquets dont le vitrificateur s’écaille ou cloque. Dans ces cas, il est indispensable de passer par l’étape ponçage du parquet. Rassurez-vous, cette étape n’est pas aussi compliquée qu’elle n’y paraît. Il suffit de savoir comment procéder correctement.

Étape 1 : je ponce mon parquet

Pour cette étape, n’oubliez pas d’utiliser un masque de protection pour éviter d’inhaler les poussières de vernis. Le ponçage d’un parquet se passe en trois temps :

  • Un premier passage avec la ponceuse avec un grain 40 pour éliminer la finition ;
  • Un second passage avec un grain moyen de 60 ou 80 pour éliminer les rayures ;
  • Un dernier passage de ponceuse avec un grain 120 pour obtenir un aspect lisse au toucher. Une fois ces étapes terminées, vous voilà revenu sur un bois brut ! Vous allez pouvoir passer à la dernière phase de rénovation de votre parquet vitrifié.

Étape 2 : vitrifier de nouveau ou huiler le parquet

Maintenant que votre sol est parfaitement poncé, vous avez deux choix possibles pour terminer : vitrifier ou huiler.

Comment savoir quelle option privilégier ?

  • L’avantage du vitrificateur est qu’il offre une finition extrêmement résistante dans le temps. Cette finition est parfaitement incolore. Elle est idéale pour rénover une pièce entière.
  • L’huile pour bois intérieur, quant à elle, va venir réchauffer la teinte naturelle du parquet bois. Elle offrira un rendu très chaleureux dans la pièce avec une belle mise en valeur de certains bois comme le chêne ou le châtaignier. En revanche, sur un parquet sapin ou un parquet de teinte claire, l’huile peut donner un aspect légèrement jaunâtre. Dans ces cas, on préférera donc vitrifier. L’un des principaux avantages de l’huile est qu’elle permet de faire de la rénovation localisée. Elle sera l’option idéale si vous souhaitez restaurer une zone abîmée de petite taille (sous les chaises de la salle à manger, pour une entrée, sous un escalier, etc.). Vous l’aurez compris, pour choisir entre ces deux finitions nobles, il faudra tenir compte du type de bois de votre parquet et du type de zone à rénover.

Je souhaite repeindre mon parquet vitrifié pour obtenir une nouvelle couleur

Vous avez un parquet vitrifié auquel vous souhaiteriez offrir une seconde jeunesse ?

Pourquoi ne pas le repeindre pour obtenir une nouvelle teinte de bois ? Peindre un parquet peut être une bonne astuce de relooking pour métamorphoser l’ambiance.

Les parquets blanchis, par exemple, ont la cote cette année. Ils se fondent dans des intérieurs à l’atmosphère douce ou dans une déco scandinave. Les parquets pastel apportent, quant à eux, un charme nordique et chic.

Peindre son parquet est donc une excellente idée si vous souhaitez renforcer l’univers décoratif de la pièce.

Voici les étapes qu’il vous faudra suivre pour réussir la peinture de votre parquet bois :

  1. Utilisez le nettoyant dégraissant Le Costaud 1919 By Mauler pour préparer et désincruster votre sol en profondeur ;
  2. Égrenez votre parquet avec un papier ponce grain 120 ou 150 ;
  3. Passez l’aspirateur ;
  4. Appliquez deux couches de Peinture Escalier et Sol « Coloration Facile » 1919 By Mauler à 3 heures d’intervalle minimum.

Cette peinture est une innovation française de la Manufacture Mauler. Elle permet d’obtenir le rendu d’une peinture tout en ayant la résistance d’un vitrificateur. Sa composition unique protègera votre parquet des rayures, des taches, de l’usure et des chocs. Elle s’applique sans nécessiter de poncer le sol, sauf si ce dernier s’écaille. Pour maximiser sa tenue et sa résistance, nous vous recommandons d’opérer un égrenage au papier ponce grain 120 entre les deux couches lorsque le produit est parfaitement séché.

Rénovation parquet bois repeindre le parquet d'un salon le terrier blanc

Rénover un parquet huilé : mode d’emploi

Il y a différentes méthodes pour entretenir un parquet huilé afin de conserver son charme naturel. La première consiste à huiler de nouveau son parquet bois.

Pour cela, il faudra d’abord utiliser le nettoyant parquet Mauler puis appliquer une à deux couches de l’Huile d’entretien pour parquet « L’Universelle » 1919 by Mauler.

Si le parquet huilé en question est très abimé, il faudra utiliser le nettoyant parquet Mauler puis appliquer de l’Huile parquet et meuble « La Végétale » 1919 by Mauler. Cette huile est disponible en aspect ultra-mate incolore ou satiné aspect cire et sera plus protectrice que l’huile d’entretien.

En second choix de rénovation possible pour un parquet huilé, il est aussi possible de le repeindre ou le vitrifier pour avoir une résistance plus longue durée.

Dans ce dernier cas, il faudra poncer le sol en respectant scrupuleusement les étapes de ponçage du parquet expliquées plus haut (trois passages avec grain 40, puis 60 ou 80, puis 120). Une fois le ponçage effectué, vous pourrez vous atteler à la rénovation. Il suffit de remonter un peu plus haut dans notre guide pour trouver les étapes à respecter selon ce que vous souhaitez faire. Vous souhaitez vernir un bois huilé ? Lisez d’abord cet article.

Rénover un parquet en bois ciré

Lorsque l’on emménage dans de l’ancien, il n’est pas toujours évident de savoir quelles finitions ont été appliquées sur le parquet en bois déjà existant. Avant de vous lancer dans la rénovation de ce dernier, assurez-vous donc d’être bien face à un parquet de bois ciré. En cas de doute, vous pouvez procéder à ce test rapide : • Prenez un chiffon blanc et imbibez-le d’alcool ménager ou de white spirit. • Frottez votre bois. Si votre chiffon ne s’encrasse pas et qu’il reste blanc cela signifie que vous n’avez pas de cire. S’il devient brun ou gras ou s’il s’encrasse, c’est qu’il y a bien la présence de cire sur votre parquet. Vous avez effectué ce test avec succès ? Voici comment rénover votre paquet ciré facilement !

Niveau de difficulté
Important - contactez-nous pour un accompagnement sur-mesure75%
  1. Commencez par procéder au nettoyage de votre sol avec le Décireur « Ça Décire » 1919 by Mauler. Ce puissant décrassant va venir ramollir les couches très anciennes de cire appliquées sur votre sol. Son efficacité est telle que vous n’avez même pas besoin de le rincer !
  2. Poncez votre sol en respectant scrupuleusement les trois étapes de ponçage expliquées plus haut dans la partie « Je ponce mon parquet ».
  3. Refaites une nouvelle fois le test du fameux chiffon blanc. Un très ancien parquet ciré depuis de nombreuses années pourra nécessiter de renouveler cette opération une deuxième fois. Si tel est le cas de votre parquet, n’hésitez pas à poncer de nouveau pour vous assurer d’avoir bien retiré l’intégralité de la cire.
  4. Lorsque vous êtes sûr d’avoir bien tout éliminé, vous pouvez alors appliquer une Sous Couche Bois Tannique 1919 by Mauler. Ce produit va venir boucher les pores du bois et former une parfaite base d’accroche pour les finitions.
  5. Terminez ensuite par deux couches de Vitrificateur parquet 1919 by Mauler ou par deux couches de l’Huile parquet et meuble « La Végétale » 1919 by Mauler.

Comment bien rénover un parquet en bois brut ?

Le parquet en bois brut met en avant la beauté naturelle du bois. Il va faire ressortir les nœuds et les veinures avec une authenticité unique selon l’essence de bois concernée. Cette esthétique naturelle anoblit l’espace et confère beaucoup de cachet au sein d’une pièce. C’est l’essence même du charme de l’ancien. C’est aussi une chance pour les propriétaires de pouvoir sublimer son revêtement de sol de manière totalement personnalisée. En effet, sur un bois brut, il est possible d’appliquer différentes finitions (huile, peinture ou vitrificateur). Ces finitions auront chacune leur spécificité pour apporter un effet satiné, brillant ou un effet vintage. Elles contribuent à l’entretien de vos lames et à l’aspect général de votre revêtement. Notez qu’avant d’entamer une quelconque finition pour embellir un bois brut, il sera indispensable de repasser un léger coup de ponçage au grain fin.

Huiler un parquet en bois brut

En huilant un parquet brut, vous vous assurerez de protéger votre sol sans le dénaturer. Vous allez simplement mettre en valeur son authenticité avec deux étapes simples :

  • Repassez un coup de ponçage léger ;
  • Appliquez deux couches de l’Huile parquet et meuble « La Végétale » 1919 by Mauler ;
Huile pour bois 1919 BY MAULER application sur parquet à la brosse

Vitrifier un parquet en bois brut

La vitrification d’un parquet en bois brut est la solution la plus adaptée si vous voulez protéger votre sol durablement. Avec nos produits innovants, elle est facile à réaliser !

  • Repassez simplement un coup de ponçage léger pour retirer les aspérités et imperfections ;
  • Appliquez une couche de Fond Dur 1919 By Mauler, un produit fluide qui pénètre en profondeur pour nourrir les pores du bois. Le fond dur va préparer une base saine d’accroche pour l’application du vitrificateur.
  • Ajoutez deux couches de Vitrificateur parquet mat, satiné ou brillant 1919 by Mauler

Repeindre un parquet en bois brut

Il est très tendance de repeindre son parquet bois ces dernières années. Les nuances claires apportent de la luminosité et réinventent l’atmosphère. Elles sont notamment beaucoup utilisées dans les intérieurs cosy ou les décorations intérieures au style vintage. On voit même des sols audacieusement recouverts d’un jaune vibrant ou de bleu canard. D’infinies options sont donc imaginables quand il s’agit de repenser son intérieur. Vous avez entrepris de peindre votre parquet ? Voici comment procéder sans faire d’erreurs :

  • Repassez un coup de ponçage léger ;
  • Appliquez deux couches de Peinture Escalier et Sol « Coloration Facile » 1919 By Mauler

BON A SAVOIR : pour repeindre en blanc un parquet de bois tannique, type parquet brut en chêne ou en châtaignier, vous devrez d’abord appliquer une couche de la Sous Couche Bois Tannique 1919 By Mauler. Ensuite, vous pourrez ajouter les deux couches de notre peinture Escalier et Sol « Coloration Facile » 1919 By Mauler. Cette étape va permettre d’isoler le bois pour éviter le jaunissement lié aux remontées de tanins.

Peinture Escalier Bois & Sol

Peinture escalier, parquet et sol stratifié de qualité professionnelle. Très faible odeur, sans ponçage ni sous-couche ! Résiste aux chocs, aux rayures et au passage. Commandez un nuancier peinture réel
34,04 €

Comment bien choisir son vitrificateur pour ses travaux de rénovation ?

Identifier le type de vitrificateur

Dans le monde des vitrificateurs, on distingue deux types de technologies utilisées dans cette catégorie de produits : les vitrificateurs en phase aqueuse à l’eau et les vitrificateurs polyuréthanes en phase solvant. Tous deux se destinent à sceller et protéger les parquets bois. Les vitrificateurs en pisochase aqueuse à l’eau sont incolores. Leur odeur est faible. Ils ont toutefois une résistance au moins équivalente aux vitrificateurs polyuréthanes en phase solvant et ils sèchent plus rapidement.

Les vitrificateurs polyuréthanes en phase solvant appartiennent à l’ancienne génération de vitrificateurs. Ce sont des produits qui prennent beaucoup de temps à sécher. Ils ont tendance à être jaunissants, et surtout, ils dégagent une très forte odeur. Du fait des composés organiques qu’ils contiennent, ils créent une couche de protection solide sur le parquet.

Vitrificateur mono-composant et bi-composant : lequel choisir ?

Sur le marché, vous trouverez deux types de vitrificateurs : le mono-composant et le bi-composant. Jusqu’en 2023, il n’existait aucun vitrificateur bi-composant pour les particuliers. Leur usage était uniquement destiné aux professionnels formés car ils contiennent de l’isocyanate.

Pour rappel, l’isocyanate est un composé très réactif, extrêmement volatile et incolore. C’est un liquide dangereux qu’il faut manier avec précaution.

Si les vitrificateurs bi-composant sont très utilisés dans le milieu professionnel, c’est parce qu’ils sont parfaits pour vitrifier de grandes surfaces dans des lieux qui reçoivent du public. Leur résistance est supérieure à celle des vitrificateurs mono-composants.

Les vitrificateurs mono-composants sont-ils les seules options pour les particuliers qui souhaitent rénover leur parquet ? Plus maintenant car la manufacture Mauler a mis un point un tout nouveau vitrificateur sur le marché que les particuliers peuvent désormais utiliser.

Il s’agit d’un vitrificateur bi-composant formulé sans isocyanate, et ce, tout en ayant la même qualité de résistance. Ce vitrificateur est bio sourcé (issu de matière organique renouvelable) selon la norme NF16640. Vous aurez donc entre vos mains un produit éco responsable et sain pour votre santé !

Éviter la perte avec une plus longue durée du pot life

En retirant l’isocyanate de la composition du vitrificateur, on gagne également sur le pot life alias la durée de vie du produit. Dès lors que l’on sait qu’un vitrificateur classique à l’isocyanate dispose d’un pot life de 2 à 4h, on comprend rapidement que selon la surface à travailler, il y aura certainement de la perte. Ce temps très court ne permettra de passer qu’une seule couche de produit. Avec le vitrificateur sans isocyanate à l’inverse, le pot life est de 24H, soit la possibilité de passer deux ou trois couches avec le même produit. Vous l’aurez compris, plutôt que de tenir uniquement compte du prix du vitrificateur, incluez le critère de la durée de vie du produit dans votre choix.

Vous réaliserez ainsi des économies sur le prix.

Tenir compte des labels

Dans la société actuelle, nous avons la chance de disposer de marqueurs de qualité comme les labels. Ces derniers représentent un véritable gage de confiance et de rassurance pour les utilisateurs. Dans le domaine des vitrificateurs, vous pouvez donc vous référer à certains labels pour juger la qualité et la sécurité du produit.

L’Écolabel européen, par exemple, est une référence en la matière. Il prend en compte toute la chaîne de vie du produit sur le plan technique et environnemental, mais il tient également compte de la durabilité du produit et de son faible impact sur l’environnement et la santé. Un vitrificateur labellisé Écolabel européen certifie aux consommateurs le respect de normes environnementales rigoureuses.

Comment changer la teinte du bois

La teinte du parquet apporte une atmosphère particulière dans la pièce. Un parquet de teinte miel, par exemple, viendra immédiatement ajouter de la chaleur dans une pièce alors qu’un parquet aux veines noires représentera un style plus froid, plus raffiné.

Un parquet blanchi, quant à lui, se fondra dans une déco au style bord de mer là où un parquet chêne renforcera une belle déco intérieure scandinave avec douceur.

Comme vous le comprenez, chaque teinte a donc ses propres spécificités. Et si certaines personnes s’attellent à changer le moindre détail de la déco, d’autres l’ont bien compris, il suffit parfois de changer la teinte du bois de son parquet !

Vous y aviez pensé, mais vous ne savez pas vraiment comment procéder ? Nos experts sont là pour vous accompagner dans les étapes de votre projet de rénovation de parquet.

Alors justement, que faire lorsque l’on a déjà un parquet coloris sapin et que l’on souhaite un rendu chêne ? La solution est simple, il faut d’abord revenir sur un bois brut. Pour cela, vous vous en doutez, il faut commencer par poncer. Pour cette étape, respectez bien les trois temps de passage avec les grains 40, puis 60 ou 80, puis 120.

Ensuite, dépoussiérez et appliquez maintenant une couche de Teinte à bois « Le Bonhomme » 1919 By Mauler.

Pour terminer, protégez votre parquet avec deux couches de Vitrificateur parquet 1919 by Mauler ou avec une à deux couches l’Huile parquet et meuble « La Végétale » 1919 by Mauler.

Comment faire un parquet cérusé ?

Le parquet cérusé séduit les amateurs de tendances décoratives shabby chic ou champêtre chic. Pour obtenir un effet cérusé sur le parquet, il faut utiliser une brosse cérusée pour brosser le bois dans le sens des veines du bois. Cette action va permettre de creuser les veines les plus tendres et de texturer le bois. Une fois ceci réalisé, vous pouvez dépoussiérer votre sol, puis appliquer une couche de Fond dur 1919 By Mauler incolore. Ne vous trompez pas, le fond dur existe en plusieurs teintes !

Ensuite, venez badigeonner par-dessus avec la peinture Céruse « Veine Blanche » 1919 By Mauler. Attention, cette étape mérite une attention particulière, car il va falloir essuyer la peinture avant qu’elle ne sèche.

Pour finir, protégez votre parquet cérusé avec une ou deux couches de vitrificateur parquet. Vous voilà avec un parquet blanchi au style campagne chic !

Top liste des erreurs à éviter quand on rénove un parquet

  • Ne pas poncer dans le bon sens : avec le bois, il faut toujours suivre le sens des veines pour éviter les éclats sinon c’est la catastrophe assurée.
  • Ne pas utiliser le bon outil pour peindre : il est important de toujours se référer au mode d’emploi d’un produit pour savoir s’il faut se servir d’un pinceau ou d’un rouleau. En l’occurrence pour les finitions à l’eau, il faut TOUJOURS préférer un pinceau à poils en fibre synthétique (jamais de pinceau à poils naturels).
  • Ne pas choisir la bonne taille de rouleau. Pour qu’un rouleau microfibre soit efficace, il faut qu’il ait une longueur de poils de 5 à 10 mm. En dessous de 5, vous ne pourrez pas mettre assez de produit. Au-dessus de 10, vous risquez d’avoir des marques de rouleau et un disgracieux effet de peau d’orange.
  • Travailler sur un bois humide ou mouillé. Tout travail du bois doit toujours être effectué sur une surface parfaitement sèche.
  • Ne pas attendre suffisamment de temps pour marcher sur son sol. Que vous ayez peint ou huilé, il faut IMPERATIVEMENT patienter 24 h minimum pour remettre en service votre sol avec une grande précaution. Une finition à l’eau peut mettre jusqu’à 7 à 10 jours pour atteindre sa maturité finale. En attendant, même si le sol vous paraît sec, évitez de marcher dessus avec des chaussures et surtout ne déplacez pas les meubles !